Vous ne connaissez pas Laura Leishman ? C’est presque normal mais vous manquez quelque chose !
Et si vous la connaissez alors vous savez déjà que Laura Leishman est géniale.

Laura est surtout connue en tant qu’animatrice radio mais elle est aussi DJ et présentatrice vidéo pour des évènements musicaux tels que le festival South by Southwest ou encore le récent Cinema Paradiso.


D’origine canadienne (et oui son accent la trahit), Laura a commencé sa carrière à la radio en Suisse pour ensuite rejoindre Radio France avec sa propre émission en 2009 : le Laura Leishman Project, une émission musicale où elle nous fait découvrir de la musique de tout style (Hip-Hop, Rock, Electro…) et où sont souvent invitées des personnalités pour une interview ou un mix.

Le Laura Leishman Project, c’est tout simplement l’émission qui m’a permis de me faire une culture musicale et de m’ouvrir à des styles que je n’aurais peut-être jamais découvert autrement.

L’émission a changé de station et de format au cours des années. Elle a connu son âge d’or sur le Mouv’ avec 2h00 d’antenne chaque soir, c’était alors encore l’époque des excellentes critiques zik où des invités donnaient leur avis sur les derniers morceaux tendances.
Le programme a ensuite migré sur France Inter en 2013-2014 pour enfin revenir en janvier 2015 sur le nouveau « Mouv’ » (nouveau nom qu’a pris « le Mouv’ » pour diffuser du Black M et du La Crim… ouai j’ai le seum…).

Depuis janvier, Laura occupe donc deux créneaux sur « Mouv’ », le samedi soir avec le Laura Leishman club warm-up et le Laura Leishman club (qui comme leurs noms l’indiquent passent des sons pour se chauffer avant une soirée) et le dimanche soir l’incontournable Laura Leishman Project.

gif animé danse méchant minions

Bouge ton corps biche

Le point commun de toutes ces émissions, c’est bien entendu Laura Leishman. Si je devais vous résumer le personnage en quelques mots je dirais : une énergie débordante, une bonne humeur à toute épreuve et une ouverture d’esprit musical à nulle autre pareille, la coolitude incarnée quoi. Ainsi on va pouvoir entendre du Drake, du Lana Del Rey et du Gesaffelstein au cours d’une même émission (et encore ces trois noms ne permettent pas de résumer la variété des musiques diffusées).

Un autre aspect intéressant de son travail, c’est les interviews. En effet Laura a souvent l’occasion d’interviewer des personnalités (Kendrick Lamar, Lana Del Rey, Hans Zimmer, Brodinski… la routine quoi).
Et ses interviews sont loin d’être ennuyantes. Pourquoi ? Parce que plus qu’une interview, avec Laura, on a l’impression d’assister à une discussion entre deux potes de longue date.
Je ne saurais pas trop comment l’expliquer mais j’ai toujours senti qu’elle arrivait à mettre en confiance les personnes qu’elle interviewait. Au bout de 30 secondes, ils deviennent potes et on sort ainsi du cadre des interviews classiques qu’on retrouve dans tous les médias.


Je me souviendrai toujours de l’interview avec Kendrick Lamar (un des plus grands rappeurs actuel) où il a appelé ses parents et Laura a tapé la discute avec eux au téléphone. Qui aurait pensé qu’un rappeur aussi connu oserait appeler ses parents durant une interview ? Et bien c’est le genre de choses que Laura Leishman rend possible, la coolitude incarnée je vous dis.

Mais triste nouvelle… Pendant que j’écrivais cet article, Laura a annoncé sur les réseaux sociaux qu’elle a décidé de quitter Mouv’ à la fin de son contrat. Il n’y aura donc plus de Laura Leishman Project après le samedi 27 juin, date de la dernière émission de Laura sur Mouv’.

Et là vous vous dites « ok en fait le mec nous donne envie d’écouter une émission qui va se terminer dans les deux jours, il est un peu tebé ». J’avoue c’est con mais heureusement le monde moderne a inventé les podcasts, ce qui m’a toujours permis de rattraper un Laura Leishman Project manqué et ce qui va vous permettre de découvrir l’émission voir de toutes les télécharger une fois que vous aurez kiffé.

Voici un lien où vous pourrez retrouver les podcasts les plus récents :

podcast laura leishman project

De nombreux autres sont disponibles en écoute directe sur les sites du Mouv’ et de France Inter.

Et Laura si tu lis ça (sait-on jamais), un grand merci pour tout ton travail, tu as ouvert l’esprit musical d’un mec inculte comme moi et rien que pour ça bravo. J’espère qu’on te retrouvera bientôt à un endroit ou un autre, je ne peux pas me permettre de croire qu’on ne te verra plus. Bonne continuation !